avoir le désavantage

1) остаться в накладе; потерпеть убыток
2) (тж. être en désavantage de qch) быть в неблагоприятном положении, уступать в чем-либо сопернику

Dictionnaire français-russe des idiomes. 2013.

Смотреть что такое "avoir le désavantage" в других словарях:

  • désavantage — [ dezavɑ̃taʒ ] n. m. • 1290; de dés et avantage 1 ♦ Élément négatif dans un ensemble. Cette situation présente quelques désavantages. ⇒ désagrément, inconvénient. 2 ♦ Condition d infériorité. ⇒ handicap. Le désavantage d une position. ♢ Spécialt… …   Encyclopédie Universelle

  • DÉSAVANTAGE — s. m. Infériorité en quelque genre que ce soit de combat, de lutte, de dispute, de concurrence, etc. L infanterie a du désavantage en rase campagne contre la cavalerie. Avoir du désavantage au jeu. Prendre les gens à leur désavantage.   Il se dit …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • désavantage — (dé za van ta j ) s. m. 1°   Perte d avantage, préjudice. L affaire a tourné à son désavantage. •   Ils en eussent reçu moins de désavantage, TRISTAN Panthée, I, 1. •   Si je l entretins hier et lui fis bon visage, N en imaginez rien qu à son… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • avoir — AVOIR. v. act. Posseder de quelque maniere & à quelque titre que ce soit. Avoir du bien. avoir une charge. avoir un benefice. avoir de l argent. avoir une maison à vendre, à loüer. avoir un cheval d emprunt. avoir le bien d autruy. En ce sens,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • perdre — (pèr dr ; à la 2e et à la 3e personne, tu perds, il perd, se prononcent pêr, sans que l s ou le d se lient : il pêr un temps précieux) v. a.    je perds, tu perds, il perd ; je perdais ; je perdrai ; je perdrais ; je perdis ; perds, perdons ; que …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PERDRE — v. tr. être privé de quelque chose qu’on avait, qu’on possédait. Perdre son bien. C’est un homme qui n’a rien à perdre. Ce prince perdit ses états, perdit la couronne. Lorsque les chrétiens perdirent Constantinople. Les ennemis perdirent leurs… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • PERDRE — v. a. ( Je perds, tu perds, il perd ; nous perdons, vous perdez, ils perdent. Je perdais. Je perdis. Je perdrai. Je perdrais. Perds. Que je perde. Que je perdisse, etc. Perdant. Perdu. ) Être privé de quelque chose qu on avait, dont on était en… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • perte — [ pɛrt ] n. f. • 1050; lat. pop. °perdita, fém. du p. p. de perdere « perdre » I ♦ A ♦ Fait de perdre, de cesser d avoir. 1 ♦ Fait de perdre une personne, d en être séparé par l éloignement ou par la mort; la privation, le vide qui en résulte. La …   Encyclopédie Universelle

  • perdre — PERDRE. v. a. Estre privé par accident de quelque chose qu on avoit, dont on estoit en possession. Perdre son bien. c est un homme qui n a rien à perdre. ce Prince perdit ses Estats par sa faute. il perdit la couronne avec la vie. lorsque les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • dessous — (de sou ; l s se lie : de sou z et dessus ; au contraire, Chifflet, Gramm. p. 216, XVIIe siècle, remarque que l s ne se prononce pas, même devant une voyelle) adv. 1°   Il marque qu une chose est sous une autre. J ai cherché sur la table et il… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • perte — (pèr t ) s. f. 1°   Privation de quelque chose d avantageux, d agréable. •   La perte de nos biens et de nos libertés, CORN. Cinna, I, 3. •   Nous sommes très sensibles à la perte que vous allez faire de votre aimable Comtat, SÉV. 584. •   Ô… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.